Préchargements des Images

Veuillez patienter...S.V.P

Bleu Océanie c'est des Trucages - Retouches - Montages - Galeries Photos - Webs Radios - Jeux - photos et images- Site optimisé 1024 x 768.
   Bas de page

 

PRISE DE VUE

Bien photographier

Ne pas se trouvé trop loin

Le plus important lors de la prise photo familiale est bien sûr les visages de vos proches. Pour que votre photo soit appréciable, il est préférable que tous les visages photographiés soient bien visibles. Un piège qu'il faut éviter absolument c'est de prendre trop de recul pour prendre une photo de groupe. On a toujours envie de faire rentrer tout le monde dans le cadre parfois chose impossible. Le fait d’insister  on se retrouve avec une prise de photo ou les personnes sont trop loin pour que  leurs expressions soient distinctes.

S'adapter au lieu

Si vous êtes en intérieur, l'utilisation d'un flash sera quasi-indispensable mais n'exclut pas en plus un éclairage sur la scène à photographier avec vos lampes d'intérieurs genres lampadaires, halogènes, néon. Par contre, pour les photos en extérieur, veillez à bien vous positionner vis-à-vis du soleil afin de ne pas avoir trop d'ombre sur les visages. Remarque le mieux c'est d'avoir le soleil dans le dos, à condition qu'il ne soit pas trop bas, ce qui fera plisser les yeux de vos sujets. Évite de prendre une photo lorsque le soleil est au zénith, c'est-à-dire vers le midi, qui crée des ombres trop marquées sur les visages en d'autres termes des ombres mortes. Le matin ou la fin de l'après-midi c'est le moment privilégié pour prendre de bonne photo.

Se concentrer sur l'environnement

Bien souvent vous serez amené à photographier des membres de votre famille de manière "posée". Sans réfléchir vos sujets prendront de pose égaré et se positionnera comme il le semble et par la même occasion ils prendront un petit air crispé.

Dans ces conditions, c'est à vous de trouver la meilleure solution pour apporter un peu de cachet à votre photo. N'hésite pas à placer votre sujet à votre guise dans un juste milieu qui donnera du sens à votre photo. C'est vous qui êtes maître de votre photo, s'il le faut demander à vos proches de changer de place afin d'obtenir l'effet escompté.

Faire un repérage

Passage nécessaire pour de grandes retrouvailles familiales, la photo de groupe peut se révéler un exercice difficile si l'on ne parvient pas à maintenir le contrôle des évènements.

Faites tout d'abord vos repérages quelques temps avant, observer l'environnement et prenez en compte tous les détails importants qui favoriseront votre cliché, puis choisissez le moment adéquat pour la prise de vue.

Vous pouvez munir d'un trépied pour le déclenchement automatique, cela est rassurant et plus performant pour réussir votre photo.

Laissez aller votre imagination

La photo de famille témoigne souvent de bons moments passés ensemble. Vous pouvez faire en sorte que la séance photo reste, elle aussi, un très bon souvenir. Pour cela, un mot d'ordre : amusez-vous et sortez des sentiers battus.

Vous pouvez vous déguiser pour l'occasion, imaginer des mises en scène, vous maquiller, etc. Faite appel à l'esprit créatif des enfants et faites participer vos proches : eux aussi pourront être fiers du résultat !.

La Composition

La disposition est également un exercice et surtout un jeu de mise en scène pour dynamiser sa création. Considérez la photo comme une histoire que vous voulez raconter dans un livre, une situation que vous voulez exposer, une expression que vous voulez montrer.
Certes, on peut faire de la photo toute une technique chronique d'archive, mais admettez que la photo artistique est bien plus séduisante. Pour faire de bonnes photos, il faut bien souvent regarder le monde avec des yeux d'enfants, observer le moindre détail et ressentir les choses qui sont autour de vous.

Si à cela vous ajoutez un sens inventif débordant de talent, il n'y a pas de raison pour que vos photos ne soient pas exceptionnelles.

On pourrait en effet vous inspirer des règles de composition comme le font dans certains livres sur la photo ou le dessin, mais ces directives sont bien souvent limitatives dans la création et vous empêche de donner libre cours à votre imagination.

Je vous invite seulement les anticiper, n'en fait pas trop et ne demande pas trop cela peut faire fuir, mais des tonnes de fantaisie ne servent à rien.

Le naturel et la conception suffiront largement, si vous ne sentez pas prêt pour l'artistique, vous pouvez toujours tenter d'utiliser ces idées pour composer votre image.

La Mise au point

L'œil humain est fait de telle sorte qu'il rejette d'instinct ce qu'il perçoit sans pouvoir l'identifier positivement ce qu’il voit. Ainsi, toute image ne comportant pas au moins une partie nette est généralement réputée illisible et sans intérêt.

En photographie, la mise au point a pour objet d'assurer aux clichés une zone de netteté - de lisibilité. Il y a presque autant de photos ratées à cause d'une mauvaise mise au point qu'en raison d'une mauvaise exposition.

D'une façon plus générale, sachez que vous aurez des rendus très différents selon que vous utiliserez un appareil de type compact, bridge ou reflex.

La mise au point répond à la partie nette de votre photo, la partie sur laquelle vous allez focaliser. Si vous avez un viseur optique vous pouvez vous servir de la visée centrale qui vous permet d'être très précis.

La mise au point vous servira de mise en valeur de votre sujet si vous jouez également sur la profondeur de champs. Si votre mise au point se fait par l'écran, mieux vaut avoir un bon écran ou un bon autofocus.

Il doit permettre également de garder une mise au point en mémoire afin de pouvoir prendre un sujet net alors qu'il ne se trouve pas au centre de la photo.

Avec certains autofocus, il est quasi impossible de prendre une photo à travers un grillage par exemple.

Les Balance des blancs

En numérique la maîtrise de la balance des blancs est un premier pas vers des photos plus proches de celles que vous faisiez en argentique. En photo comme en vidéo, la balance des blancs consiste à régler l'appareil pour adapter la colorimétrie au type de l'éclairage pour éviter une dominante colorée.

En photo argentique, la balance des blancs se fait soit en utilisant des filtres, soit en utilisant des films différents selon la source de lumière. En numérique, on n'a plus besoin : c'est l'appareil lui-même qui s'en charge. Une balance des blancs incorrecte peut donner à l'image des tons bleus, orange ou verts, qui ne sont pas positivistes si vous ne voulez pas que vos photos paraissent verdâtres ou rougeâtres.

Nos yeux sont très efficaces pour définir ce qui est blanc sous des sources de lumières différentes (halogène, lumière du jour, néon...), mais les appareils photo numériques ont souvent des difficultés à le faire avec >la balance des blancs automatiques (AWB = Automatic White Balance).

La balance des blancs automatiques ou manuelle permet de mesurer la « température » de la lumière (exprimée en degré Kelvin) et de rectifier l'influence d'une lumière qui n'est pas totalement blanche. En manuel, l'appareil peut vous demander de choisir entre différents réglages prédéfinis (éclairage extérieur, intérieur, halogène, ampoule, bougie, ciel nuageux,... suivant les appareils).

D'autres appareils vous demanderont de sélectionner une partie de l'image où se trouvera une partie d'un blanc censé être neutre (principe fonctionnant sur une large partie des logiciels de retouche photo). En mode automatique (fonctionnant très bien sûr certains appareils) la balance des blancs se fait toute seule par la cellule.

La compréhension de la balance des blancs va vous aider à éviter des tons qui ne sont pas réalistes et à mieux reproduire les couleurs de la réalité, quelle que soit la source de lumière.

plein jour, temps couvert, lampe halogène, ou tungstène lumière néon etc,

La Maîtrise de l’impression

Lors de la première utilisation d’une imprimante, il peut arriver que l’on soit bien déçu du résultat par rapport aux rendus qui aurait pu être vus précédemment. La qualité de l’impression dépend du réglage de l’imprimante et du choix du papier.
La première étape du réglage consiste à faire un alignement des cartouches ou des têtes (suivant les imprimantes). Cela se fait en général par l’impression d’une page test vous donnant des lignes comme ci-dessous. Vous pouvez accéder à cette page par le panneau de « configuration/imprimante » et en choisissant après un clic droit de votre souris sur votre imprimante, le menu « option d’impression ».

( image test alignement)
Vous avez ainsi une grille imprimée et un tableau proposé par l’ordinateur avec un questionnaire à choix multiple. Il vous suffit ensuite de répondre pour aligner correctement les têtes d’impressions.
Suivant le type d’imprimante, cette étape est à faire à différents moments.

Sur une imprimante où les cartouches ne comprennent pas les têtes d’impression, cette étape n’est pas à faire à chaque changement de cartouches étant donnés que les têtes sont parties intégrantes du chariot d’impression.

Par contre un nettoyage des buses de temps en temps ne fait pas de mal surtout si votre imprimante n’a pas servi depuis quelques temps.
D’autres imprimantes, en général moins chères à l’achat mais plus dépensières à l’utilisation n’ont pas de têtes d’impression.

Celles-ci sont intégrées dans les cartouches et donc qui dit « cartouche neuve » dit « tête d’impression neuve » mais le coup des cartouches s’en fait largement ressentir. A noter qu’à chaque changement de cartouche il faut les réaligner.

Pour le choix d’une imprimante, nous vous conseillons d’en choisir une ayant les cartouches séparées car rien de plus frustrant que de devoir changer une cartouche comprenant trois couleurs (magenta, cyan, jaune) lorsqu’une de ces trois couleurs est vide alors que les autres sont aux trois quart pleine. Si vous prenez une imprimante avec les cartouches séparées (certaines ont jusqu’à 8 cartouches) vous ne paierez ensuite que ce que vous consommerez et rien d’autres.

Le choix du papier est relativement important également. Il ne sert pas à grand-chose de vouloir faire une impression qualité photo sur du papier ordinaire.

Prenez donc une qualité suffisante afin d’avoir une cohésion entre qualité d’impression et support. Il existe de très bon papier photo ou papier couché.

Pour en savoir plus je vous conseils de consulter ce deux sites:

http://www.tutos-photo.com/index.php

http://www.pierphoto.com/francais/techphot.htm

Haut de page    

Retour à la page d'accueil